Beris Mors Verdun à canon Bit E11 Cheval et cavalier en étain anglais emblème sur une pince à cravate diapositive Acheter Vente Photos 2017 Nouveau Vente Visite Achat Vente Mieux Aberdeen Vente 2017

B013R99DK8

Beris Mors Verdun à canon Bit E11 Cheval et cavalier en étain anglais emblème sur une pince à cravate (diapositive)

Beris Mors Verdun à canon Bit E11 Cheval et cavalier en étain anglais emblème sur une pince à cravate (diapositive)
  • Mors E11 cheval et cavalier emblème sur un clip à cravate en étain anglais)
  • Fait à la main à Sheffield
  • Cadeau idéal pour toutes les occasions
  • Livré dans un coffret cadeau Taille de pince à cravate 5 cm
Beris Mors Verdun à canon Bit E11 Cheval et cavalier en étain anglais emblème sur une pince à cravate (diapositive)
Gnzoe Bijoux, Femme Acier inoxydable Zircone Cubique Puzzle Cœur LOVE is YOU Pendentif Collier Noir Argent1
histoireDaccessoires Ceinture Cuir Femme CE128521OUrsula Bleu
G+ Haze Or Boucles doreilles bébé Crochet Bleu
Laulhere Casquette femme Mademoiselle Bordeaux
Contact Newsletter

Consulter

Le Temps des Cerises Heavy Metal 2, Cabas Rouge Rouge 3910

L’intérêt public livré aux intérêts privés ? Les PPP l’ont fait.
Opaques, Collier Femme Pendentif 10 Ct Or Blanc Arménien Apostolique Croix Ovale Livré avec une 45cm Chaîne
, soumis aux pures logiques financières, les partenariats public-privé (PPP) confient le financement, la réalisation et le fonctionnement d’équipements publics (stades, hôpitaux, écoles…) à des multinationales.
Créée il y a plus de vingt ans en Grande-Bretagne , la formule y a prospéré avec pertes et fracas. Depuis 2004, ultralibéraux et technocrates l’ont importé en France, au grand bénéfice d’une oligarchie restreinte dominée par Vinci, Bouygues et Eiffage.
Malgré les fiascos avérés, les PPP profitent de la crise et des désengagements de l’État et des collectivités territoriales, au préjudice des contribuables, qui règlent une note considérablement plus salée. Analyse d’un désastre.

Les principaux enseignements

L’observation des courbes d’évolution sur 4 ans et des actions engagées par les administrations en faveur du numérique permettent de dégager quelques constantes. La généralisation des canaux numériques requiert la suppression progressive des pièces justificatives et l’ amélioration continue des téléservices. Pour les particuliers, la CAF, Pôle emploi ou l’Assurance maladie ont augmenté leur taux d’usage en développant des espaces libre-service dans les guichets d’accueil où l’on peut effectuer ses démarches en ligne seul ou avec une assistance . Environ 15% des démarches en ligne ont été réalisées ainsi en 2015. Pour les entreprises , l’ACOSS ou la MSA ont réussi la généralisation des canaux numériques grâce à l’abaissement progressif du seuil au-dessus duquel le canal numérique devient obligatoire . Enfin l’échange de données informatisé entre un logiciel de gestion et l’administration ou l'existence d'interface de programmation (API ) pour accéder aux systèmes d’information des administrations permettent notamment de s’appuyer sur le secteur privé pour une partie du déploiement.