Coque Apple iPad Mini 4 à Rabat avec Support,iPad Mini 4 Étui Housse,Ekakashop Jolie Motif Couple de Pissenlit Rose Rouge PU Cuir Protecteur Shell Tablette Couverture Filp Case Stand Coque Fermeture M Rouge Ordre France Classique Vente Sast Baskets Parfait Jouir

B06VWGXNRY

Coque Apple iPad Mini 4 à Rabat avec Support,iPad Mini 4 Étui Housse,Ekakashop Jolie Motif Couple de Pissenlit Rose Rouge PU Cuir Protecteur Shell Tablette Couverture Filp Case Stand Coque Fermeture M Rouge

Coque Apple iPad Mini 4 à Rabat avec Support,iPad Mini 4 Étui Housse,Ekakashop Jolie Motif Couple de Pissenlit Rose Rouge PU Cuir Protecteur Shell Tablette Couverture Filp Case Stand Coque Fermeture M Rouge
    Coque Apple iPad Mini 4 à Rabat avec Support,iPad Mini 4 Étui Housse,Ekakashop Jolie Motif Couple de Pissenlit Rose Rouge PU Cuir Protecteur Shell Tablette Couverture Filp Case Stand Coque Fermeture M Rouge Coque Apple iPad Mini 4 à Rabat avec Support,iPad Mini 4 Étui Housse,Ekakashop Jolie Motif Couple de Pissenlit Rose Rouge PU Cuir Protecteur Shell Tablette Couverture Filp Case Stand Coque Fermeture M Rouge Coque Apple iPad Mini 4 à Rabat avec Support,iPad Mini 4 Étui Housse,Ekakashop Jolie Motif Couple de Pissenlit Rose Rouge PU Cuir Protecteur Shell Tablette Couverture Filp Case Stand Coque Fermeture M Rouge Coque Apple iPad Mini 4 à Rabat avec Support,iPad Mini 4 Étui Housse,Ekakashop Jolie Motif Couple de Pissenlit Rose Rouge PU Cuir Protecteur Shell Tablette Couverture Filp Case Stand Coque Fermeture M Rouge Coque Apple iPad Mini 4 à Rabat avec Support,iPad Mini 4 Étui Housse,Ekakashop Jolie Motif Couple de Pissenlit Rose Rouge PU Cuir Protecteur Shell Tablette Couverture Filp Case Stand Coque Fermeture M Rouge
    Facebook Twitter G+ Lux Accessoires Argenté Découpe cœur Amour BFF Best Friends Ensemble collier
    RSS Paul Malone de carré de poche mouchoir 100 soie Pourpre carreaux
    Shirtstown , Cabas pour femme gris

    Consulter

    À qui profitent les partenariats public-privé (PPP) ?

    L’intérêt public livré aux intérêts privés ? Les PPP l’ont fait.
    Opaques, bien verrouillés , soumis aux pures logiques financières, les partenariats public-privé (PPP) confient le financement, la réalisation et le fonctionnement d’équipements publics (stades, hôpitaux, écoles…) à des multinationales.
    Créée il y a plus de vingt ans en Grande-Bretagne , la formule y a prospéré avec pertes et fracas. Depuis 2004, ultralibéraux et technocrates l’ont importé en France, au grand bénéfice d’une oligarchie restreinte dominée par Vinci, Bouygues et Eiffage.
    Malgré les fiascos avérés, les PPP profitent de la crise et des désengagements de l’État et des collectivités territoriales, au préjudice des contribuables, qui règlent une note considérablement plus salée. Analyse d’un désastre.

    Les principaux enseignements

    L’observation des courbes d’évolution sur 4 ans et des actions engagées par les administrations en faveur du numérique permettent de dégager quelques constantes. La généralisation des canaux numériques requiert la suppression progressive des pièces justificatives et l’ amélioration continue des téléservices. Pour les particuliers, la CAF, Pôle emploi ou l’Assurance maladie ont augmenté leur taux d’usage en développant des espaces libre-service dans les guichets d’accueil où l’on peut effectuer ses démarches en ligne seul ou avec une assistance . Environ 15% des démarches en ligne ont été réalisées ainsi en 2015. Pour les entreprises , l’ACOSS ou la MSA ont réussi la généralisation des canaux numériques grâce à l’abaissement progressif du seuil au-dessus duquel le canal numérique devient obligatoire . Enfin l’échange de données informatisé entre un logiciel de gestion et l’administration ou l'existence d'interface de programmation (API ) pour accéder aux systèmes d’information des administrations permettent notamment de s’appuyer sur le secteur privé pour une partie du déploiement.